StephaneGillet.com » Web et Blogosphère » Twitter : Retour sur un phénomène du web

Twitter : Retour sur un phénomène du web

Par - le jeudi 28 mai 2009 - Web et Blogosphère

Le phénomène Twitter envahit le Web depuis quelques mois, je dirais même depuis quelques années. C’est un acteur principal du Web d’aujourd’hui, qui prend de plus en plus de place dans nos habitudes et dans nos vies.

twitter

La semaine dernière j’ai eu l’idée d’aller voir l’historique de cet outil magique pour connaître précisement sa progression, et après quelques recherches j’ai appris plein de choses intéressantes.

La personne qui est à l’origine du célèbre service de microblogging est Jack Dorsey. Ce n’est pas lui qui a créé Twitter tout seul, mais c’est lui qui a ordonné la création d’un groupe de Brainstorming (remue-méninge) destiné à mettre en place un nouveau service.

Tout cela ce passe dans la société Odeo. Jack Dorsey souhaite un service qui permettrait d’envoyer à un groupe de personnes ce que l’on est en train de faire : I want to have a dispatch service that connects us on our phones using text.

L’objectif principal était donc d’être connecté et de dialoguer avec du monde via son téléphone. Ce service devait par exemple, transmettre à plusieurs personnes le bar ou le restaurant dans lequel on se trouve à l’instant T.

Les groupes de travail mettent alors en avant plusieurs idées, jusqu’à ce que Jack sélectionne trois personnes pour mettre en place un premier prototype d’application.

Une version 0.01 voit le jour le 21 Mars 2006. Baptisée Twittr, il s’agit d’un logiciel interne destiné aux employés d’Odeo et à leur famille, et qui permet aux utilisateurs enregistrés de s’échanger des messages  via des canaux sécurisées par des codes. Les messages peuvent être postés dans l’application ou par SMS, la longueur de ces message  n’est pas encore un problème pour l’instant.

Chaque utilisateur dispose d’une interface d’administration pour voir les personnes enregistrées dans la base de données. Tout le monde peut alors voir les messages de tout le monde, à condition d’avoir activer le suivi sur un utilisateur. Twitter commence à prendre forme.

Après quelques jours d’utilisation, les créateurs décident de mettre en place un peu plus de confidentialité dans l’application. Car les messages personnels sont vus par tout le monde, et ce n’est pas forcément souhaité. Les comptes protégés et les messages privés font alors leur apparition.

La première version public Bêta de Twittr sort quelques semaines plus tard. Les employés de Odeo inscrivent leurs amis au service, puis les amis de leurs amis, etc.

Mais la société Odeo n’arrive pas à s’en sortir, c’est alors qu’arrive Obvious Corp. Twittr devient Twitter et le service connaît un second souffle.

Quelques bugs sont encore présents dans l’application, et la non limitation des caractères lors d’un message commence à causer des problèmes. L’application permet d’envoyer de longs messages, mais ceux-ci sont tronqués à 160 caractères, en provoquant des instabilités.

En Février 2007 Jack décide d’imposer la limite de 140 caractères à chaque message. C’est à partir de là que cette célèbre phrase a vu le jour : One could change the world with one hundred and forty characters (On peut changer le monde avec 140 caractères).

De fil en aiguille l’application à fait son chemin pour arriver à ce qu’est Twitter aujourd’hui. Des nouveautés sont constamment ajoutées dans ce service, qui permet de diffuser des millions d’informations en quelques minutes d’un bout à l’autre de la planète. Quelques bugs et plantages subsitent parfois, mais son succès fait vite oublier ces désagréments.

A l’heure où j’écris ces lignes les géants du Web n’ont pas encore réussit à racheter ce service, qui maintenant est à lui tout seul un géant du Web.

Au départ j’avais quelques craintes par rapport à ce service, mais aujourd’hui je l’utilise tous les jours (ou presque). D’ailleurs pour me suivre sur Twitter c’est par ici.

Stéphane Gillet est l'auteur de cet article.

Amoureux des nouvelles technologies et du web, Stéphane Gillet a créé ce blog qui porte son nom afin d’exprimer ses passions et ses découvertes.

D'autres articles intéressants

  • Le développeur Node est-il le développeur du futur ?
    Framework Node.js

    Aujourd’hui je vais vous parler un peu technique, parce que je suis en train de découvrir un framework de développement web : Node.js. Pour ceux qui ne sont pas trop technique, cet article n’est malheureusement pas trop fait pour vous, désolé… Depuis sa première version en 2009, Node.js a bien évolué et est devenu très [&h...

  • Google offre un site web gratuit aux commerçants
    Google My Business gratuit

    Une nouvelle fonctionnalité intéressante vient d’être lancée par Google, directement à destination des commerçants. Le géant américain propose depuis peu la création d’un site Internet gratuitement, grâce à Google My Business. L’idée est bonne, cela devrait aider les petits commerces qui n’ont pas les moyens de s...

  • Votre site propose-t-il bien des pages AMP ?

    Depuis 2015, Google propose une technologie appelée AMP. Elle permet d’afficher des pages web dans un certain format optimisé, afin d’accélérer le chargement des pages sur mobile et tablette. Petit à petit, le géant américain améliore cette technologie et le préconise de plus en plus aux éditeurs de site Internet, la...

  • [infographie] Une méthode complète pour (enfin) faire connaître son blog

    Article écrit par Mehdi du site blogbooster.fr – Tu sais pas par où commencer pour faire connaitre ton blog ? Je vais déjà te dire par ou NE PAS commencer. La pire chose à faire pour se faire connaître, c’est de… ..roulement de tambour… …publier des articles sur ton blog. Je sais, c’est pas ce que […]...

Poster un commentaire