StephaneGillet.com » Web et Blogosphère » Navigateurs web : qui a la plus grosse ?

Navigateurs web : qui a la plus grosse ?

Par - le lundi 8 novembre 2010 - Web et Blogosphère

Depuis qu’Internet est ouvert au grand public, la guerre des navigateurs web a toujours fait rage. Aujourd’hui le secteur est dominé par Microsoft et son Internet Explorer, mais l’émergence de sérieux concurrents à mis du plomb dans l’aile au navigateur historique. Les geeks s’y intéressent sérieusement, les professionnels prennent de plus en plus en compte ce critère et les utilisateurs lambda regardent du coin de l’oeil cette actualité.

Navigateurs Web

Une question de notoriété

Dans un premier temps, je pense que les navigateurs web prennent plaisir à séduire les utilisateurs pour une question de notoriété. Regardez mon navigateur comme il est beau, comme il est fort et comme il va vite !

Les secteurs des nouvelles technologies sont tellement accrochés de nos jours, qu’il n’est pas question pour les grands acteurs de laisser la moindre part aux concurrents. Microsoft domine ce marché aujourd’hui, le dominera sûrement pendant quelques mois encore, mais doit faire face à la montée de Firefox et de Google Chrome.

L’image de la firme de Redmond est donc un élément important dans ce domaine, pour démontrer une certaine puissance et un certain savoir-faire.

Un savoir-faire à démontrer

En plus d’une envie de posséder la meilleure image vis-à-vis de ces utilisateurs, les éditeurs de navigateurs web veulent également se montrer fort techniquement, d’où le titre de mon article « qui a la plus grosse ? ».

La soif du pouvoir et la domination technique sont primordiaux, ça rejoint mon premier argument par rapport à la notoriété et cela permet de posséder un avantage certains par rapport à une certaine catégorie d’utilisateurs.

Navigateurs Web

Des utilisateurs de plus en plus exigeants

Aujourd’hui les navigateurs web font face à des utilisateurs exigeants, qui souhaitent que tout aille vite, tout aille bien et que tout soit plus que parfait. C’est d’ailleurs pour cela que les enquêtes et les comparatifs sont mis en place, pour démonter quel navigateur est plus rapide et permet le plus de chose.

Mais attention, cette catégorie d’utilisateurs n’est qu’une minorité par rapport à tout le panel d’utilisateurs d’Internet. Quand Monsieur Dupont utilise son navigateur, il se moque un peu du navigateur qu’il utilise, à partir du moment où il va pouvoir gérer ses comptes et accéder aux mails de ses petits enfants. C’est même une difficulté supplémentaire pour lui de choisir un navigateur.

Alors si vous suivez un peu l’actualité des navigateurs, vous savez forcément qu’Internet Explorer est en déclin, que Firefox monte en puissance et que Google Chrome s’impose de plus en plus. Mais est-ce que ces informations sont primordiales pour votre utilisation ?

Pour ouvrir un webmail, aller sur Youtube et consulter votre Facebook, je pense que non. Tous les navigateurs vous permettent de faire cela, le fait qu’il le fasse bien ou rapidement vous importe peu. L’important c’est le résultat et non pas la façon d’y parvenir.

Les professionnels font confiance à Microsoft

Au niveau des professionnels, le choix du navigateur fait partie d’une stratégie d’entreprise. Une société choisit et impose un navigateur à ses employés, pour des raisons bien précises.

Aujourd’hui le navigateur de Microsoft est encore bien répandu dans les entreprises, la confiance vis-à-vis du géant de l’informatique est l’élément principal de ce choix, même si Firefox commence à se faire une place.

C’est bien simple, depuis que je suis sur le marché du travail (+ de 5 ans), tous les clients pour lesquels j’ai pu travaillé utilisaient Internet Explorer. Les cas d’utilisations d’autres navigateurs sont très restrictifs, avec seulement quelques employés geeks préférant Firefox et s’opposer au choix stratégique.

Des geeks anti-Microsoft

La seule catégorie d’utilisateurs qui fait vraiment attention aux navigateurs concerne les passionnés et les intéressés au sujet. Quand je prend le terme « geek », comprenez que c’est pour caricaturer tout cela.

Je me classe parmi cette catégorie d’utilisateurs, qui aime savoir comment l’information est traitée par un navigateur, si celui-ci prend en compte telle ou telle technologie et si celui-ci est le plus rapide par rapport aux autres. Mon choix de navigateur s’établit parmi tous ces critères.

Navigateurs web

Je ne suis pas le seul dans ce cas et les éditeurs savent que tout doit être parfait pour répondre à ces besoins capricieux. On ne parle plus de notoriété mais d’avantage technique certain.

Vitesse d’exécution, prise en compte de la dernière version d’HTML, affichage dans telle ou telle situation, tout est à soigner, améliorer et peaufiner pour un bon navigateur. Les premières impressions des geeks permet ainsi aux éditeurs d’obtenir des points de vue confirmés et constructifs.

Toujours plus haut, toujours plus forts

Ce marché concurrentiel et ses utilisateurs de plus en plus exigeants sont bénéfiques pour tout le monde. En effet, les navigateurs web mutent constamment pour s’améliorer. Cette montée vers le haut constante est donc une bonne chose pour ce marché, et pour Internet de façon générale.

Je suis fervent utilisateurs de Google Chrome aujourd’hui, mais je ne crache pas pour autant sur les autres acteurs du marché. J’ai installé sur mon poste principal 5 navigateurs, afin de bénéficier des avantages de chacun dans le cadre de mon activité. La guerre des navigateurs aura donc toujours lieu et permettra de satisfaire presque tout le monde.

Alors pour conclure et pour répondre à la question « qui a la plus grosse ? », je dirai que chacun possède ses défauts et ses qualités techniques pour être supérieurs, mais que les préférences personnels d’utilisation et de navigation sont les éléments les plus importants pour faire son choix.

Stéphane Gillet est l'auteur de cet article.

Amoureux des nouvelles technologies et du web, Stéphane Gillet a créé ce blog qui porte son nom afin d’exprimer ses passions et ses découvertes.

D'autres articles intéressants

  • Le développeur Node est-il le développeur du futur ?
    Framework Node.js

    Aujourd’hui je vais vous parler un peu technique, parce que je suis en train de découvrir un framework de développement web : Node.js. Pour ceux qui ne sont pas trop technique, cet article n’est malheureusement pas trop fait pour vous, désolé… Depuis sa première version en 2009, Node.js a bien évolué et est devenu très [&h...

  • Google offre un site web gratuit aux commerçants
    Google My Business gratuit

    Une nouvelle fonctionnalité intéressante vient d’être lancée par Google, directement à destination des commerçants. Le géant américain propose depuis peu la création d’un site Internet gratuitement, grâce à Google My Business. L’idée est bonne, cela devrait aider les petits commerces qui n’ont pas les moyens de s...

  • Votre site propose-t-il bien des pages AMP ?

    Depuis 2015, Google propose une technologie appelée AMP. Elle permet d’afficher des pages web dans un certain format optimisé, afin d’accélérer le chargement des pages sur mobile et tablette. Petit à petit, le géant américain améliore cette technologie et le préconise de plus en plus aux éditeurs de site Internet, la...

  • [infographie] Une méthode complète pour (enfin) faire connaître son blog

    Article écrit par Mehdi du site blogbooster.fr – Tu sais pas par où commencer pour faire connaitre ton blog ? Je vais déjà te dire par ou NE PAS commencer. La pire chose à faire pour se faire connaître, c’est de… ..roulement de tambour… …publier des articles sur ton blog. Je sais, c’est pas ce que […]...

Aucun commentaire pour le moment.

Poster un commentaire