StephaneGillet.com » Et tout le Reste » Les joies et les peines de travailler en SSII

Les joies et les peines de travailler en SSII

Par - le jeudi 19 juin 2008 - Et tout le Reste

Cela va faire maintenant un an que je suis entré dans le monde du travail. Pour mon premier job, j’ai choisi de travailler dans une société de services en ingénierie informatiques (SSII), plus précisement chez Teamlog.


Ce choix a ses avantages et ses inconvénients, et je ne suis pour l’instant pas déçu de cette première année. Le premier avantage qui ressort, c’est la diversité des domaines dans lesquels je travail.

En tant que jeune ingénieur sorti de l’école, je ne pensais pas découvrir autant de métiers. Je n’ai pas encore été confronté à des très grands projets au sein de Teamlog, mais le fait d’avoir connu au moins 4 ou 5 métiers différents m’a beaucoup plu. J’ai commencé par les banques, les ressources humaines, les transports et en ce moment, la qualité et la gestion de projets.

Au niveau des inconvénients, je parle pour mon expérience principalement au forfait, le point qui ressort est la pression du client ou encore les contraintes de temps.

Je pense resté encore quelques années au sein d’une SSII, et trouver ensuite un client qui voudra bien m’embaucher. J’acquiert encore de l’expérience et des connaissances techniques avant tout ça. Si vous avez une expérience similaire, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire.

Stéphane Gillet est l'auteur de cet article.

Amoureux des nouvelles technologies et du web, Stéphane Gillet a créé ce blog qui porte son nom afin d'exprimer ses passions et ses découvertes.

D'autres articles intéressants

  • Tous ces films ont plus de 20 ans…
    5e element

    A l’heure où les séries américaines et la vidéo à la demande inondent nos télévisions, il est toujours plaisant de revoir certains films. Et parfois, certains de ces films ont plus de 20 ans. Cela ne donne pas forcément un coup de jeune, mais oui, le 5e élément est pourtant bien un film de 1997… […]...

  • Le jackpot du Monopoly découvert !
    Monopoly avec des vrais billets

    Après seulement quelques semaines d’attente, la fameuse boîte de Monopoly avec de véritables billets de banque vient d’être découverte en Charente. En effet, à l’occasion des 80 ans du jeu, son éditeur Hasbro avait dissimulé une seule boite de jeu édition 80 ans avec l’intégralité de la banque en vrais billets. Un...

  • Vendre de la neige par Internet, c’est possible !
    Vendre de la neige sur Internet

    Voici une idée de commerce aussi originale qu’éphémère : vendre de la neige sur Internet ! C’est l’idée d’un américain après les intempéries et conditions météorologiques extrêmes du Nord-Est des Etats-Unis de ces dernières semaines, la neige n’appartient à personne après tout. Pour 89 dollars sur ce site...

  • Les fautes au football, dans la vraie vie

    La Coupe du Monde de football et les autres matchs de football de l’année font souvent l’objet de simulation grossière, ces pauvres petits footballeurs millionnaires pleurnichent parfois pour pas grand chose, au plus grand regret des amateurs du ballon rond....

2 Commentaires

1. Thierry - 23 juin 2008 - 14:56

Effectivement en SSII, il peut y avoir une certaine pression des clients lorsque tu es en mission au forfait, mais ne t’y trompe pas, c’est aussi en étant poussé dans ses retranchements que cela devient le plus intéréssant.
L’avantage de la SSII, outre le fait que cela permet d’aborder différent métier, réside dans l’intérêt des missions. Pose toi la question de savoir combien de projets interessant il y a en 1 an chez un client. Je pense que tu te rendra compte qu’être embauché pas le client n’est vraiment pas le top. C’est très pépère et tu fais tous les travaux qui couterait trop cher à faire faire par une SSII. Par contre les travaux risqués, donc à forte valeur ajouté, eux sont confié aux SSII pour pouvoir profiter des clauses de maintenances et partager les risques.

Non vraiment je ne pense pas que se faire embauché par un client final soit une bonne idée, par contre par un éditeur de soft…

2. Steph - 23 juin 2008 - 15:02

J’adore les commentaires comme les tiens ! Ils sont constructifs et très utiles, merci beaucoup !
C’est vrai que le travail chez un client est beaucoup plus pépère que dans une SSII, et c’est vrai que c’est moins le top qu’en SSII.

Je verrais dans quelques années si je suis toujours satisfait par ce que je fais.

Poster un commentaire